Société

Morbihan: les derniers incendies maîtrisés, une surveillance renforcée mise en place

Un sapeur-pompier prêt à partir en intervention. (illustration) - AFP

Près d'une vingtaine d'incendies se sont déclarés ce samedi, a indiqué la préfecture du Morbihan. Les feux se concentraient sur quatre zones, une "simultanéité" "inquiétante" selon les pompiers.

Le sud de la Bretagne a chauffé et de nombreux incendies se sont déclarés ce samedi. La préfecture du Morbihan a recensé une vingtaine de feux d'espaces naturels. 430 pompiers ont été mobilisés avec 120 engins pour venir à bout de ces flammes. Ce sont plus de 75 hectares qui ont brûlé ce samedi, la plupart des feux sont désormais maîtrisés.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la préfecture a annoncé que les "derniers incendies de Locoal-Mendon et Erdeven" sont désormais "maîtrisés". Les pompiers du Morbihan "vont progressivement réduire leur dispositif", a expliqué la préfecture, ajoutant qu'"une surveillance renforcée des sites concernés est mise en place".

Quatre zones différentes ont été touchées dans le département. "On est pas du tout habitués à avoir ce type de bandeau en cette période-là, c'est à la fois quelque chose d'inquiétant et d'inouï", a noté le directeur de la communication des sapeurs-pompiers Eric Brocardi, invité de BFMTV ce dimanche matin.

Aucun blessé n'est à déplorer et aucune maison n'est touchée. "Nous avons évité des drames", a ajouté le porte-parole.

50 hectares brûlés à Locoal-Mendon

Les flammes se sont étendues principalement à Saint-Philibert, Questembert et Erdeven où plusieurs dizaines d'hectares étaient en proie aux flammes.

Invité de BFMTV ce samedi soir, le maire de Saint-Philibert, François Le Cotillec raconte: "à 22h, les deux feux déclenchés cet après-midi sont fixés. Mais on craint une reprise avec le vent venant du Nord. (...) Quatres hectares et demi sont brulés, ce qui est catastrophique pour un secteur touristique comme Saint-Philibert". L'édile précise aussi qu'une enquête sera ouverte "prochainement".

Sur la commune de Locoal-Mendon, "50 hectares" sont partis en fumée, d'après une publication de la Ville sur Facebook, dans la nuit de samedi à dimanche. Deux secteurs restent "fragiles" mais "sous contrôle", ajoute la mairie, qui note qu'"aucune maison" n'a été touchée mais deux habitations ont du être évacuées.

À Erdeven, 300 personnes ont été prises en charge selon la préfecture.

De nombreux vacanciers partagent sur les réseaux sociaux des images d'impressionnantes fumées aux abords des plages comme à la Trinité-sur-Mer.

Anne Le Hénanff, députée Renaissance de la 1ere circonscription du Morbihan envoie "son soutien total aux 350 sapeurs-pompiers du Morbihan", ce samedi soir.

Pauline Boutin