RUGBY. Énorme Lyon : le LOU surclasse Toulon et remporte la Challenge Cup

RUGBY. Lyon a remporté la Challenge Cup 2021-2022 en battant nettement Toulon en finale à Marseille (30-12). C'est le premier titre européen de l'histoire du LOU.

Lyon et Baptiste Couilloud ont nettement battu Toulon en finale de Challenge Cup. (©Icon Sport)

LE LOU L’A FAIT ! Dominateur durant la majorité de cette finale, Lyon a remporté la Challenge Cup en battant à Marseille une bien terne équipe de Toulon (30-12), qui est passée totalement à côté de son match. C’est le premier titre européen pour Lyon dans un stade Vélodrome qui regroupait 51431 spectateurs, soit le record d’affluence pour une finale de Challenge Cup. 

Toulon très maladroit en première mi-temps

En regagnant les vestiaires à la pause sur le score de 10-7, force est de reconnaître que Toulon s’en sortait très bien au tableau d’affichage. Le RCT était passé totalement à côté de son premier acte, enchaînant les maladresses et mauvais choix. Seul Baptiste Serin, sur le seul bon mouvement varois, permettait aux siens de scorer.

À lire aussi

Posé, bien plus appliqué, Lyon, lui, dominait les débats, et refroidissait d’entrée les 30000 supporters toulonnais présents au Vélodrome. Baptiste Couilloud plongeait dans l’en-but, mais son essai était refusé pour un en-avant (1ère). Ce n’était que partie remise à la 8e, avec un essai validé pour le n°9 international, après une interception de Taufua. La note aurait pu être bien plus salée, Charlie Ngatai se faisant refuser un essai – probablement valable -, tout comme Davit Niniashvili juste avant la pause pour un pied qui a effleuré la ligne de ballon mort alors qu’il n’y avait plus qu’à aplatir le ballon. 

L’en-avant volontaire d’Aymeric Luc

On attendait une vive réaction de Toulon d’entrée de seconde période, c’est un véritable cauchemar que l’équipe de Franck Azéma a vécu durant les premières minutes. Sur un coup dans le fermé parfaitement joué, Aymeric Luc commettait l’irréparable avec un en-avant volontaire. La double sanction tombait : carton jaune et essai de pénalité (45e).

Dans la foulée, Pierre-Louis Barassi corsait la note après une touche non trouvée par le RCT (47e, 24-7). Rien n’allait pour Toulon, qui se faisait même concasser sur une mêlée à 5m de l’en-but de Lyon (56e) après une longue séquence de domination des Varois. La preuve du non-match de Toulon, pourtant annoncé comme le favori.

Deux cartons jaunes pour Lyon

À l’envers, Toulon attendait la 74e minute pour trouver la faille via Cheslin Kolbe, alors que Lyon multipliait les fautes, et se retrouvait deux fois à 14 après les cartons jaunes de Léo Berdeu (62e) et Charlie Ngatai (73e). L’écart était trop grand pour le RCT pour espérer quoi que ce soit dans cette finale que Lyon remporte logiquement. 

Vidéos : en ce moment sur Actu

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Dernières actualités

Actu Rugby

    Voir plus