Marine Le Pen

Jamais deux sans trois. Après 2012 et 2017, Marine Le Pen est une nouvelle fois candidate à la plus haute fonction de l’État pour le Rassemblement national (ex-FN).
Marion Anne Perrine naît à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 5 août 1968. Si le Front national, parti politique fondé par son père Jean-Marie Le Pen, ne voit le jour qu’en 1972, c’est bien lui qui présidera à sa destinée.
C’est par le fracas d’une bombe que la politique entre, brutalement, dans sa vie. Marine Le Pen a huit ans. Elle dort dans l’appartement familial aux côtés de ses sœurs aînées lorsqu’une bombe explose. L’immeuble habité par les Le Pen est éventré par cinq kilos d’explosifs. La famille en sort indemne. L’attentat n’a jamais été revendiqué.
L’événement mène la famille au domaine de Montretout, à Saint-Cloud, où Jean-Marie Le Pen a hérité d’un hôtel particulier. Pierrette, sa mère, quitte du jour au lendemain le domicile familial. Marine a alors 16 ans.
Si c’est relativement tôt, à l’âge de 18 ans, que Marine Le Pen prend sa carte d’adhérente au Front national, elle ne se destine pas particulièrement à marcher dans les pas de son père. Diplômée d’une maîtrise de droit, elle prête serment devant la cour d’appel de Paris en 1992.
Devenue avocate, elle entre dans l’arène politique en 1993 avec un premier revers aux législatives à Paris. En 2011, elle reprend les rênes du parti, qui exclura son père en 2015. Arrivée troisième à la présidentielle en 2012 avec 17,9% de suffrages, elle se hisse au second tour en 2017 face à Emmanuel Macron et obtient 39,9% des votes exprimés.
En 2022, elle se présente pour la troisième fois à la Présidentielle, où elle doit composer avec la candidature d’Eric Zemmour et son parti de droite extrême La Reconquête.
Son portrait complet

Dernières actualités

France - Monde

    Voir plus