Rechercher
S'abonner
Menu
S'abonner
En ce moment :

Elle perd la vue à cause d'une erreur honteuse de son médecin qui refusait de la croire 

1/12 - Vue
Son médecin lui avait diagnostiqué un "rhume des foins".

C'est une histoire dramatique vécue par une femme qui a perdu la vue à cause du mauvais diagnostic de son médecin.

Son médecin lui avait diagnostiqué un "rhume des foins". Rien d'anormal donc ni de très inquiétant. Mais Karolina a vu sa vie basculer en 2007, lorsqu'elle a la sensation d'avoir quelque chose de coincé dans l'œil et qu'elle était sujette aux vertiges. "J'ai commencé à avoir l'impression qu'il y avait quelque chose dans mon œil droit, comme un cil constant. Puis, un jour, je venais chercher ma fille aînée, Natalie, à l'école et j'ai trébuché. Il y a une étape que je n'avais pas vue. Quand je suis rentré chez moi et que j'ai enlevé mes lunettes, j'ai réalisé que ma vision était vraiment floue."

Enceinte de son second enfant, Karolina voit son état de santé se détériorer. Elle affirme que son médecin généraliste lui a dit que c'était "juste hormonal". "Il m'a renvoyée chez moi", se souvient Karolina. Mais plus les semaines passent, plus sa vue baisse. Karolina décide d'aller voir un professionnel : "L'opticien m'a examiné et a dit" vous devez aller directement à l'hôpital ". Une tumeur méningiome mesurant environ 6 cm a été découverte dans son cerveau. Malheureusement, aucune opération n'a été possible car la tumeur se trouvait autour de son nerf optique.

"Je suis maintenant aveugle de cet œil"

Karolina a alors perdu la vue de son œil malade. "J'ai perdu six semaines pendant lesquelles ils auraient pu me sauver la vue. Mais c'était trop tard. Je suis maintenant aveugle de cet œil. Mon médecin généraliste m'a envoyé une lettre d'excuses, mais je me sentais tellement en colère. Et plus je parlais aux gens, plus je réalisais que je n'étais pas la seule à avoir été mal diagnostiquée. Je sais que les médecins généralistes sont sous pression, mais lorsque les femmes soulèvent des problèmes, nous sommes refoulées. C'est comme 'tu es trop émotif ou trop dramatique, ne t'inquiète pas pour ça'".

2/12 - Vue
Rien d'anormal donc ni de très inquiétant. Mais Karolina a vu sa vie basculer en 2007, lorsqu'elle a la sensation d'avoir quelque chose de coincé dans l'œil et qu'elle était sujette aux vertiges.
3/12 - Vue
"J'ai commencé à avoir l'impression qu'il y avait quelque chose dans mon œil droit, comme un cil constant. Puis, un jour, je venais chercher ma fille aînée, Natalie, à l'école et j'ai trébuché. "
4/12 - Vue
"Il y a une étape que je n'avais pas vue. Quand je suis rentré chez moi et que j'ai enlevé mes lunettes, j'ai réalisé que ma vision était vraiment floue."
5/12 - Vue
Enceinte de son second enfant, Karolina voit son état de santé se détériorer.
6/12 - Vue
Elle affirme que son médecin généraliste lui a dit que c'était "juste hormonal". "Il m'a renvoyée chez moi", se souvient Karolina. Mais plus les semaines passent, plus sa vue baisse. Karolina décide d'aller voir un professionnel :
7/12 - Vue
"L'opticien m'a examiné et a dit" vous devez aller directement à l'hôpital ".
8/12 - Vue
Une tumeur méningiome mesurant environ 6 cm a été découverte dans son cerveau.
9/12 - Vue
Malheureusement, aucune opération n'a été possible car la tumeur se trouvait autour de son nerf optique.
10/12 - Vue
Karolina a alors perdu la vue de son œil malade.
11/12 - Vue
"J'ai perdu six semaines pendant lesquelles ils auraient pu me sauver la vue. Mais c'était trop tard. Je suis maintenant aveugle de cet œil. Mon médecin généraliste m'a envoyé une lettre d'excuses, mais je me sentais tellement en colère."
12/12 - Vue
" Et plus je parlais aux gens, plus je réalisais que je n'étais pas la seule à avoir été mal diagnostiquée. Je sais que les médecins généralistes sont sous pression, mais lorsque les femmes soulèvent des problèmes, nous sommes refoulées. C'est comme 'tu es trop émotif ou trop dramatique, ne t'inquiète pas pour ça'".
Précédent
Suivant
5 commentaires
Kanou  Le 07/08 à 12:34

Désolé de dire cela, mais lorsque l'on a un problème à un oeil, on va chez l'ophtalmo, pas chez un généraliste !!!

ju  Le 07/08 à 11:24

Toujours etre méfiant avec les medecin prendre plusieurs avis, et faire du SPORT , je suis jamais malade en faisant du sport

gouha  Le 07/08 à 09:56

Fait divers perso, mais qui se répète trop souvent: Plusieurs semaines pour prendre un rendez vous chez le généraliste, le jour "j", plus de deux heures d'attente, alors que nous avions rendez vous le matin...qu'est ce que ce serait en fin d'après midi??? après 5 minutes de discutions et une osculation plus que sommaire, on se voit réorienter vers tel ou tel spécialistes. Là rebelotte, mais c'est pas plusieurs semaines d'attente pour un rendez vous, c'est plusieurs mois!!! Dans certain cas, je suis de plus en plus convaincu que passer par la case généraliste, pour l'entendre dire d'aller voir ailleurs car il ne peut rien faire pour nous et dépenser 25 € soit la meilleur solution.

eudoxie  Le 06/08 à 20:42

dernièrement los d'une visite, j'ai fait constater que mes jambes, chevilles et pieds étaient gonflés anormalement, réponse: s'ils sont dégonflés le matin alors ce n'est pas veineux... et basta l'ophtalmo m'a dit que je faisais de l'hypertension chronique suite à un fond de l'œil, j'en ai parlé à la toubib réponse: comment l'a t il vu!!!!!!!!!!!!!!!!! , réponse avec la prise de tension dont j'ignore le résultat, un comprimé pendant trois mois et de nouveaux basta, par contre pour encaisser les 25€ pas de soucis

GerardManvussa  Le 06/08 à 18:40

Ce genre de " plaisanterie " si je puis ainsi m' exprimer, n' est pas un cas isolé, loin s' en faut.....! J' ai malheureusement été confronté à ce genre de - carabin - au demeurant très sur de lui, je suis désormais affecté d'une rétention d' eau sévère, qui a pris de grosses proportions énormes dans mes jambes et en particulier à la gauche ( côté du cœur ) ......!!! Et oui, malheureusement, dans TOUS les métiers, il n' est plus de sacerdoce, mais juste l' appât du gain qui règne en maître .......!!!